Comment utiliser le design thinking en formation ?

Comment utiliser le design thinking en formation
Temps de lecture : 4 minutes

Depuis que je suis formatrice, j’ai pu tester comment utiliser le design thinking dans mes formations en marketing digital. J’utilise des méthodes différentes de celles que j’utilisais en entreprise et les résultats sont impressionnants. Les exercices de design thinking appliqués dans mes ateliers permettent de gamifier les formations, de les rendre créatives et interactives. Je vous donne mes 3 clés pour une formation réussie selon DigitalFeeling.

La formation en marketing digital est un univers compliqué mais qu’il faut nécessairement simplifier et gamifier les contenus afin de les rendre plus efficaces pour les apprenants.

Il était une fois… le storytelling

Le cerveau humain est ainsi fait, si on lui raconte une histoire il va la retenir. C’est d’ailleurs le premier moyen de communication depuis la préhistoire pour expliquer et prévenir des dangers avec notamment l’histoire au coin du feu. Depuis la nuit des temps, de générations en générations, la transmission des savoir s’est réalisée au travers d’histoires racontées.

La gamification des formations

Mais nous sommes également de grands enfants. Si nous nous amusons lors d’une formation, nous passerons un moment convivial et nous serons plus aptes à retenir les histoires assénées durant la journée. Le cerveau a besoin de temp de repos et de temps de concentration. Je m’applique dont à rythmer mes formations en marketing digital. J’essaie de créer une émulation permanente des apprenants par le biais de repères cognitifs variés.

Une touche d’énergie du formateur peut aussi faire la différence, évidemment ! Une personne avec une énergie positive va vous emmener avec elle. 

La pratique en formation marketing digital est essentielle

Dans mon cas, j’ajouterai un 3ème élément : la pratique. Car le marketing digital demande de la pratique pour mieux l’appréhender 🙂 Si je vous raconte des anecdotes et vous propose des jeux mais que vous ne pratiquez pas, vous oublierez rapidement les principes de bases.

Comment j’utilise Design Thinking ?

Les méthodes de formation sont complètes aujourd’hui et grâce au Design Thinking vulgarisé par l’agence américaine Ideo, nous avons chez DigitalFeeling plein d’exercices à disposition. 

L’ objectif de l’utilisation du Design Thinking est de débloquer l’innovation d’une entreprise en faisant travailler ensemble des collaborateurs exerçant des métiers différents. J’applique également ces méthodes avec mes étudiants afin de vitaminer mes cours !

Quelques exemples d’atelier de Design Thinking présents dans mes formations

Le Crazy 8 est l’un de mes favoris car il peut être décliné sur des problématiques de parcours clients, des définitions de stratégie produits (gamme), un choix de MVP. Cet exercice met les participants au défi de créer (via des schémas, des dessins, du texte) 8 idées distinctes, en 8 minutes. L’objectif est de dépasser la première idée et de générer une grande variété de solutions. Ce qui est intéressant c’est que même les idées les plus folles peuvent en sortir !

J’aime aussi beaucoup Le « oui, mais » VS le « oui, et ». Cet exercice montre le bénéfice qu’on peut tirer en construisant avec les idées des autres plutôt que de les écarter de prime abord. Une simple formulation ouvre votre esprit et votre créativité.

Pour les équipes marketing, IT et produit, un exercice qui a beaucoup d’impact pour se détacher de sa solution et se concentrer sur son problème est celui de la feuille à chiffonner.

Je pourrais vous parler des chapeaux de Bono, du mind mapping ou esquisse, ou encore d’autres exercices que je pratique dans mes ateliers de formation tirés du design thinking, mais vous avez compris : l’idée est de débloquer des situations et d’apprendre tout en s’amusant.

Les éléments clés du Design Thinking

Les éléments clés du design thinking se résument en 5 étapes applicables à beaucoup de problématiques : 

  • EMPATHIE : rechercher et comprendre les besoins des consommateurs.
  • ANALYSE Statuer sur les besoins des utilisateurs et les problèmes relevés, définir le problème. Avec l’application de célèbre phrase d’IDEO  » Comment pourrait-on … »
  • IDEATION : Challenger les idées reçues et créer des idées pour trouver des solutions. Cette phase est celle de la production d’idées. Pour cela, vive les gommettes car les groupes choisiront à l’aide de gommettes les solutions qu’ils développeront la suite.
  • PROTOTYPE : Commencez à créer des solutions. Cette étape permet de :
  • gagner en empathie par identification avec l’utilisateur ;
  • voir si certaines idées énoncées sont réalisables et si des modifications doivent être apportées.
  • On peut prototyper un produit mais aussi un service. L’idée est de développer le MVP pour le tester. Et itérer si besoin en fonction des résultats.
  • TEST : Tester votre solution avec les consommateurs, écouter leurs retours, modifier, redéfinir et revoir les priorités si nécessaire.

Pour plus d’information sur comment le design thinking peut vous aider dans votre projet, retrouver mon article ici.

L’avantage du design thinking c’est qu’il peut s’appliquer à beaucoup de domaines du marketing et du digital. Cette méthode développe la créativité, aide à la formulation, à l’itération et à la prise de décision.

Je suis certifiée en design thinking depuis février 2021.

Vous recherchez une formation en marketing ou communication digitale efficace et conviviale ? Contactez-moi ici.

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Coach & Formatrice en marketing digital

Laissez-moi un commentaire Annuler la réponse.