Comment diminuer notre impact sur l’environnement en digital avec Adrien GALERNEAU- Agence HAPLOIDE

Diminuons l'impact sur notre planète

L’environnement et le climat sont des sujets qui nous concernent tous. Nous devrions tous avoir à minima une démarche éco-responsable pour diminuer notre impact. Grâce à l’aide d’Adrien Galerneau, fondateur d’Haploide, nous avons échangé sur ce que nous pouvions faire pour faire bouger les lignes. Il nous donne sa vision de l’impact positif que nous pouvons avoir sur notre planète. Vous voulez savoir comment préserver l’environnement tout en travaillant dans le digital ? c’est par ici.

Prise de conscience

C’est lors d’un hackathon avec le Pôle de Vinci sur les Low tech (terme qui signifie d’utiliser des ressources Utile, Durable et Accessible) que j’ai pris conscience de l’impact positif que nous pouvions avoir sur notre planète. Lorsque j’ai vu l’engagement des personnes qui font le tour du monde sur un bateau afin de découvrir les bonnes pratiques en Low Tech dans le monde entier car parfois les innovations les plus intéressantes ne sont pas connues de tous, je ne peux que saluer les efforts de certains qui sont pour le bien de tous. C’est le Low tech Lab !

Prise de conscience pour diminuer l'impact sur l'environnement
DigitalFeeling
Prise de conscience

J’ai pris conscience de l’importance de la tâche en discutant avec les étudiants. Ils avaient aussi conscience qu’il fallait faire quelque chose mais cela leur mettait une pression de devoir réparer les erreurs des autres. Alors que nous pouvons agir dès maintenant et parfois avec des gestes simples pour diminuer notre impact 🙂

J’ai donc eu envie de creuser plus loin la question car le digital est mon outil, le marketing est mon métier, et je voulais savoir ce que je pouvais faire pour communiquer sur le digital tout en faisant plus attention à la planète.

Appel aux experts du domaine

J’ai eu la chance d’avoir un entretien avec Haploide une « digital green agency ». Leur credo est de nous accompagner pour développer des outils digitaux et print plus économes en énergie. .Je remercie Adrien Galerneau de m’avoir consacré cet entretien qui je l’espère vous aidera autant que moi à comprendre l’étendue de ce que nous pouvons faire à notre échelle pour commencer à changer les choses.

Selon Greenpeace : « La pollution numérique désigne toutes les formes de pollution engendrées par les nouvelles technologies : émissions de gaz à effet de serre, pollution chimique, érosion de la biodiversité, production de déchets électroniques. Le gros de cette pollution a lieu au moment de la fabrication du matériel (et non lorsqu’on les utilise). »

pollution digitale
pollution digitale

Comment diminuer notre impact en digital ?

Petit soulagement il s’avère que le marketing n’a pas le plus grand impact  Néanmoins nous pouvons tout de même agir.

Les bonnes pratiques sont :

1 – Pour une stratégie de contenu moins énergivore

  • Moins de contenu mais avec les mêmes objectifs de vente
  • Moins de pages sur un site internet
  • La taille & le format des images moins lourds. Le format svg est un format moins lourd que le jpg ou le png.
  • Webp de Google
  • Les formats vidéo ne sont pas obligatoirement à réaliser en 4K systématiquement (notamment pour le mobile).
  • Le référencement peut aussi avoir un impact.
  • Le marketing de contenu avec la bonne gestion de sa création de contenu, de sa quantité et du poids de celle-ci.

2- Le Design peut aussi aider à diminuer notre impact

  • Le Darkmode, un fond noir avec une écriture en blanc par exemple ; cela consomme moins d’énergie car mois de leds sont allumées.
  • Une utilisation de moins de couleurs pour moins de d’utilisation des leds .
  • Dégradé = plein de calcul alors que l’aplat est plus simple.

3-Des outils équivalents qui consomment moins d’énergie

  • Les outils comme smash ou filevert sont des alternatives qui mangent moins d’énergie que Wetransfer.
  • Un serveur ne sert pas la même qualité de contenu en fonction du terminal. Par exemple le 720 p sur mobile peut être suffisant.
  • Il existe des hébergeurs verts et des CMS moins énergivore que WordPress
  • Une alternative également à Google analytics : Matomoto
Diminuer votre impact digital
DigitalFeeling

Ce qui a amené Adrien, cet ancien graphiste à monter Haploide il y a 4 ans, c’est la prise de conscience.

« Les déchets d’aujourd’hui sont les ressources de demain ! »

Adrien Galerneau

Haploide travaille pour les grands groupes qu’ils choisissent avec soin pour changer les pratiques à plus grande échelle et avoir un réel impact.  Ils travaillent avec des entreprises comme SUEZ, RATP / Dassault System … dans le transport, l’énergie recyclable, …

Pas toujours facile de faire bouger les lignes mais en s’y mettant tous on peut y arriver. Comme le proverbe le dit :

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Proverbe africain

DigitalFeeling est également associé de Time for the Planet pour aller plus loin dans notre engagement pour sauver notre planète. Vous pouvez aussi changer les choses en utilisant les outils cités ci-dessus 🙂 Ensemble nous aurons un impact positif !

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Coach & Formatrice en réseaux sociaux

Laissez-moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :