Le succès des coach sportifs sur les réseaux sociaux

J’ai profité du confinement pour faire du sport à la maison. Cela a été l’occasion de découvrir ou de tester de nouveaux coach sportifs en ligne, comme 53 % des français. Tous ces coach online ont des stratégies de communication digitale différentes mais se retrouvent dans l’utilisation des réseaux sociaux. Ils étaient déjà présents avant mais ils ont littéralement explosé leur audience pendant le confinement. Si vous êtes coach sportif et que vous désirez percer sur Internet, cet article est pour vous !

Je suis une runneuse à la base plutôt que fitness girl. Mais en cette période chahutée, je n’ai pas osé sortir faire des footings. J’ai donc recherché des activités d’intérieur. Comme 22% des Français, je me suis intéressée au Fitness. Et j’ai suivi les cours en ligne comme 58% des français. J’ai trouvé mon bonheur avec les « youtubeurs sportifs » comme 35% de mes compatriotes (source RTL & Groupama).

Kayla Itsines sur Instagram

J’ai commencé par me dire que j’allais faire du sport avec Kayla Itsines, coach sportive découverte sur Instagram. Je la suis depuis 1 an pour ces exercices fitness sur Instagram. Les témoignages de sa communauté BBG (avant/après) et ses posts réguliers m’ont donné envie de sauter le pas. Elle y parle de sport mais aussi de ses journées, de ses humeurs et de ses motivations. Son storytelling est redoutablement efficace.

Elle possède un corps parfait de sportive, long élancé et très musclé. Kayla parle sans tabou de sa jeunesse où trop musclée, elle a souffert de critiques de ses camarades. Elle parle de sa fille et de son retour de congé maternité. Kayla témoigne de sa reprise du sport où elle a du tout reprendre comme si on ne l’avait jamais pratiqué. Et ça me parle car je suis passée par là. Jeune maman et sportive, lorsque j’ai repris mes premiers footings, c’était comme si je n’avais jamais couru avant.

Kayla Itsines

Kayla donne une image très accessible pour une sportive débutante. Elle est très humaine et sa relation avec sa communauté est sincère et sans tabou. On la sent vraiment bienveillante et à l’écoute de son audience.

Ce qui m’a plu et c’est totalement personnel, c’est que Kayla est Australienne. Un pays où j’ai vécu et passé une merveilleuse année. Le facteur sympathie est déjà là pour moi. Avec son mari Toby Pearce, coach fitness également, ils ont monté l’application SWEAT et ont bâti un empire du fitness. Et leur succès est lié au partage sur les réseaux sociaux.

Quelques chiffres qui représentent leur succès :

  • 30 millions utilisateurs application SWEAT
  • 100 millions de chiffres d’affaire en 2019
  • Une Communauté de 35 millions de fans (Instagram & FB)

Le succès de SWEAT : application de fitness

Comment ils ont commencé ? En créant du contenu ! Ils ont créé un e-book payant : Bikini Body Training Guides (BBG) disponible sur leur site internet. Ils ont également organiser des Bootcamp gratuits en Australie. Tous deux professeurs de fitness, ils gagnaient leur vie en donnant des cours particuliers à ce moment-là.

En 2015 : Ils organisent un Tour du monde pour donner des cours collectifs gratuits appelés Bootcamp. SWEAT communiquent essentiellement sur Instagram pour parler de ces évènements. Ils ont alors 15 000 fans. Ils espèrent trouver 100 à 200 femmes pour assister au Bootcamp et ils en retrouvent jusqu’à 3 000 en Angleterre ! Leur communauté grandit jusqu’à 1 million d’abonnés sur Instagram la même année.

Bootcamp à Amsterdam

Ils ont toujours travaillé sur la qualité du contenu plutôt que la course aux fans. Et c’est ce qui a payé ! Ils ont investi beaucoup d’argent dans les bootcamps mais ils ont construit une communauté de fans loyaux et engagés.

Leur vision :  Avoir un training fitness qui correspond à chaque femme dans le monde traduit dans toutes les langues. Après plusieurs péripéties, l’application SWEAT with Kayla sort enfin.

  • En 1 semaine: 60 000 abonnements !
  • En quelques semaines, l’application est n°1 des téléchargements Fitness dans 142 pays.
  • Tous les 6 mois, le business double !

En 2017, sortie de l’application SWEAT qui connait le succès et génère 100 millions d’euro en 2019. Ce projet a plusieurs coachs avec différents styles afin de convenir à toutes les femmes. L’idée leur a été remonté par leur communauté sur les réseaux sociaux et ils ont su l’écouter.

La communauté créée par Kayla est la plus large communauté online de femmes pratiquant le fitness à travers le monde.  Kayla communique sur Instagram et Facebook, avec des posts tous les jours sur ces 2 plateformes. Son rythme de communication est régulier. Elle glisse des conseils, des encouragements d’abonnées, elle partage leur progrès et des exercices de fitness.

Et avec ce succès, Kayla continue de donner des cours de fitness privés.

Une réussite incroyable dû à leur vision du fitness accessible à toutes. Ceci rendu possible grâce à leur communication digitale, qui a ôté toutes les barrières physiques et leur a apporté une renommée mondiale. Mais aussi grâce aux investissements engagés dans le développement d’une application très qualitative en contenu.

Finalement je n’ai pas accroché avec l’application SWEAT car je ne comprenais pas comment trouver mon programme personnalisé. Je n’avais probablement pas sélectionné le bon niveau pour moi et je me suis vite ennuyée. J’ai alors cherché d’autres coachs sur Youtube.

La recherche sur Youtube d’autres coachs

J’ai découvert Jujufitcats. Elle possède une licence en nutrition, se passionne pour la musculation et possède également un très bon storytelling.

Après le visionnage de quelques vidéos, je me prends de sympathie pour cette jeune fille. Elle a connu des problèmes d’anorexie et s’en est sorti grâce au sport. A travers un voyage au Québec, elle découvre la musculation et c’est là que tout commence. Justine gagne le concours Natural fitness show en 2017! Ce titre lui apporte de la crédibilité dans son discours sur le fitness. A 24 ans, c’est la première Youtubeuse Fitness de France avec + 2 millions d’abonnés. Justine possède aussi une communauté de 2 millions de fans sur Instagram.

En 2017, Justine gagne le concours Miss Inshape, organisé par Tibo Inshape (Youtubeur Fitness avec + 6 millions d’abonnés).

JujuFitCats

Jujufitcats remporte l’élection avec 83.9% des voix ! C’est à ce moment-là que tout bascule pour elle et sa communauté. Elle a gagné 100.000 abonnés en une journée ! Présente uniquement sur Instagram à ce moment-là, elle se lance sur Youtube à la demande de ses abonnés.

Jujufitcats imagine alors une chaîne YouTube « sans tabou » qui parle de sport, de développement personnel et de nutrition, avec humour. Concernant la marque qu’elle promeut c’est Tibo in Shape. Mais elle possède son propre shop avec ses produits teamfitcat. Son rythme de communication est soutenu avec un post Instagram par jour et 1 vidéo Youtube par semaine. Justine ne se positionne pas vraiment comme une coach sportive mais plutôt comme une coach de vie.

Malgré sa sympathie et ses exercices de Tabata (avec le poids du corps), je n’ai pas accroché. Je ne suis probablement pas dans la cible qui est plutôt les 15-25 ans.

La découverte de Sissy Mua : une stratégie de communication très intense comme ses séances !

Je part alors en recherche d’exercices plus cardio. Je découvre le HIIT (High Intensity Interval Training) qui va me permettre de me défouler. En surfant sur Instagram, je vois que Roxane de l’Atelier de Roxane, écrit SissyMua m’a tué avec ses exercices.

En quête d’une coach sportive qui me conviendrait, je regarde le profil Instagram de Sissy. Je vois qu’elle propose des live pendant le confinement et décide d’en tester un. Ça tombe bien c’est un HIIT.

Je trouve une coach sportive sympa et naturelle, j’adore! Le niveau est effectivement élevé. Elle dégage une énergie de dingue. Mais ce que j’aime par dessus tout, c’est qu’elle réalise l’exercice en même temps que nous. Elle parle comme si on était avec une copine dans une salle de sport. Elle souffre avec nous, le partage mais ne lâche rien. On est venu ici pour faire du sport. J’adhère tout de suite… tout comme 80 000 personnes chaque soir !! De quoi remplir un Stade de France.

La stratégie de communication de Sissy est complète et ce n’est pas faite en un confinement. Elle possède une chaîne Youtube sur laquelle elle partage sa passion du fitness depuis 2014 (1,6 millions d’abonnés) et un compte Instagram (1,2 millions de Fans). Elle a écrit un premier livre en 2017 pour donner sa méthode de fitness. Depuis elle en a écrit 2 autres. Ce qu’elle prône c’est l’authenticité et la spontanéité. Autodidacte, elle n’a pas de formation en fitness. Son objectif est de décomplexer les femmes.

SissyMua

Elle s’est faite connaître avec ses programmes Bikini avec Sissy qui étaient gratuits pour la communauté sur les réseaux sociaux. C’est un investissement car ces programmes lui ont coûté 8.000€ à produire. Cela lui a permis de construire une audience fidèle qui vient chercher du contenu de qualité.

Elle a posté 455 vidéos en 6 ans dont plusieurs avec TiboInShape en 2017 afin de croiser les audiences. Cela a été une stratégie payante car elle a augmenté son audience significativement.

Le succès de TrainSweatEat

Elle a créé une société TrainSweatEat qui propose des programmes de fitness en Freemium. Le téléchargement est gratuit mais l’accès au programme sportif ou de nutrition est payant, 14€ par mois. Le prix est raisonnable car l’application SWEAT est à 19€ par mois, ou encore Figure8 à 39€ par mois.

TrainSweatEat (TSE) est un programme plus ambitieux qui vise une plus grande audience. Avec son associé Tini, ils veulent créer une communauté pour faire du sport ensemble accessible à tous. Tiens ça me rappelle la stratégie mise en place par Kayla. Ni Sissy ni Tini n’ont suivi de formation de coach sportif. Ils ne sont donc pas accrédités professionnels. En revanche, ils ont testé des exercices, des méthodes qui fonctionnent pour eux et ont décidé de les partager.

Ils possèdent un site internet et une application pour mobile. L’appli reprend leur entrainement quotidien. Les frais engagés par Sissy et Tini ont été essentiellement pour les développeurs et le vidéaste pour produire du contenu.

L’application a été téléchargée 97 000 fois et a une note de 4,5 sur 5 dans l’AppleStore, ce qui est très bien. Si on prend le taux de conversion du Freemium qui se situe entre 0,5 à 5% de conversion et qu’on prend la fourchette la plus haute qui est de 5%, on arrive à un chiffre d’affaires potentiel de 814.000 € par an, ce qui reste très correct.

Le rythme de communication de Sissy sur Instagram est soutenu avec 2 posts par jour + les stories quotidiennes. On ajoute 2 à 3 vidéos par semaine sur Youtube. Tous ces leviers lui permettent de faire la promotion de ces live et de son application TSE.

Ce qu’on retient de sa stratégie de communication, c’est qu’elle est intense ! Un gros travail de production de contenu avec 2 posts par jour et 2 vidéos par semaine. Sissy maintient ainsi un lien étroit et un rdv régulier avec sa communauté. Les bons réseaux sociaux pour Sissy sont Instagram et Youtube.

Les coachs sportifs(ves) du futur sont sur les réseaux sociaux

On sort de l’image du coach sportif en salle qui attend que viennent les personnes qui se sont inscrites à son cours ou dans sa salle pour pratiquer et monétiser sa séance. Ici c’est le coach qui vient à nous, qui nous donne envie de le suivre par le positionnement choisi dans sa communication.

les coachs sportives se réinventent sur les réseaux sociaux

Ils utilisent les codes des réseaux sociaux : authenticité, humour, détermination dans leur projet, rigueur. On a envie de leur ressembler et avec les photos avant/après. On se dit que c’est possible et accessible et qu’ il suffit de les suivre.

Le confinement aura eu cet effet de recherche pour brûler des calories lorsqu’on reste à la maison. Les chaînes de sport sont probablement nombreuses mais les personnes qui ressortent du lot sont celles qui ont pris le temps de faire croître leur communauté grâce à de la production de contenu de qualité, authentique et régulière.

On ne gagne pas des millions de fans de qualité en 6 mois. Il faut de temps pour construire une communauté de qualité, engagée et loyale.

Mais une fois que votre communauté de qualité est construite, votre cible peut vite se transformer en clients car ils ont confiance en vous et votre discours.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Et être bien accompagné pour apprendre et utiliser les bonnes pratiques de la communication digitale. Lancez-vous !

« Le succès est la somme de petits efforts, répétés jour après jour. » Leo Robert Collier

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Coach & Formatrice en réseaux sociaux

Laissez-moi un commentaire