Comment une stratégie sur les réseaux sociaux peut être mauvaise et inefficace ?

une stratégie digitale efficace
Temps de lecture : 5 minutes

En entreprise la stratégie marketing de celle-ci est définie en amont. On suit une feuille de route qui colle à une stratégie globale. Pour ma part pendant 10 ans, il s’agissait de vendre des véhicules aux particuliers puis aux professionnels. Je travaillais donc une stratégie digitale et éditoriale qui collait avec la stratégie globale. 

L’avantage c’est que j’avais accès à une multitude d’études, de remontées du service clients et une histoire de 130 ans pour connaître mes clients et ma cible idéale par véhicule. Je travaillais avec une équipe Produit qui maîtrisait toutes les spécificités techniques des produits et souvent les attentes clients. J’avais à disposition une source incroyable d’informations, un cadre et des directives à suivre.

L’entreprenariat qu’est-ce que ça change ?

Lorsque je me suis lancée au mois de Janvier 2021 dans l’aventure de l’entreprenariat, tout était nouveau. J’avais identifié la valeur que je pouvais apporter à mes clients. Avec 15 d’expériences en marketing digital, je pouvais légitimement accompagné mes clients à développer leur potentiel business grâce aux réseaux sociaux. J’avais une offre … mais pas de stratégie marketing. Je savais où aller et ce que je voulais raconter mais je ne m’étais pas poser pour définir une stratégie.

Pourquoi ça ne peut pas marcher ? 

Parce que je n’avais pas identifié mon client idéal. Le fameux Persona qui nous aide à créer de l’empathie et comprendre ses attentes. J’avais suivi une super formation et identifié une première cible. Mais était-ce la bonne cible pour mon business ? 

La vérité est que je ne savais pas si c’était un entrepreneur, un directeur de PME, le fondateur d’une TPE ou encore un ostéopathe.  Alors je les ai tous mis en persona et je leur parlais à tous les 4. GROSSE ERREUR! Car lorsqu’on essaie de parler à tout le monde, on ne parle à personne !

Il faut nécessairement identifier une cible précise à qui on s’adresse pour répondre à son problème précis.

Chaque cible attend un message différent.

En effet, l’osthéopathe aura besoin de se faire connaître pour créer sa patientèle s’il débute et ne récupère pas une patientèle existante. Cela passera par des canaux comme Doctoblib et éventuellement les réseaux sociaux si l’ostéopathe à envie de partager sa passion pour son métier (comme le fait Major mouvement pour la kiné sur Instagram et Youtube).

Alors qu’un jeune entrepreneur qui possède un site e-commerce voudra donner de la visibilité à sa marque le plus vite et le plus fort possible pour générer des ventes.  Soyons clair, rien n’arrive sans travail et sans rigueur pour obtenir des résultats. Le très vite très fort n’existe pas vraiment. C’est souvent le fruit d’un long travail en amont. L’entrepreneur va donc se positionner sur les réseaux sociaux pour toucher sa cible et la convertir. Les réseaux sociaux à la différence de Doctolib sont gratuits et c’est toutes leurs forces !

Mon positionnement est concret pour les entreprises car sur un réseau gratuit, j’apprends aux entreprises à les utiliser correctement avec une stratégie qui leur permet de booster leur vente. Cela passe par de la formation, de l’audit, de la recommandation stratégique, des ateliers de réflexion collaboratifs et de la mise en place opérationnelle.

Et pourtant DigitalFeeling fonctionne bien !

Ce qui a été très étrange c’est que j’ai eu des clients tout de suite.  J’ai travaillé avec des entrepreneurs qui faisaient parti de mon cercle de réseau immédiat (formations…), qui c’était reconnu dans mes personas (comme quoi cela a aussi fonctionné). Depuis 6 mois, j’ai une fréquence de clients correctes à laquelle je ne m’attendais pas et je ne vais pas me plaindre 🙂 Je réalise également des formations en communication pour de grandes entreprises, je suis Mentor en Master 2 pour une Edtech, je suis intervenante au Pôle de Vinci …bref je ne m’ennuie pas 🙂

Mais alors pourquoi dire que je n’ai pas de stratégie. Je suis assez bonne commerciale, une casquette que j’ai portée autrefois, une bonne empathie et une belle expérience professionnelle. Il est donc assez facile de « convertir » les personnes qui viennent me voir. Sauf que …. sans stratégie, le jour où le bouche à oreille s’arrête, tout s’arrête. Et c’est la raison pour laquelle en tant qu’entrepreneur, il est absolument nécessaire d’avoir une bonne stratégie d’inbound marketing (faire venir les prospects à soi) via une newsletter, des articles et l’alimentation de vos réseaux sociaux.

Ce cercle vertueux est indispensable à tout entreprise qui souhaite être pérenne et se développer.

Visez une niche !

Après ma formation, j’ai commencé à prendre la parole sur les réseaux sociaux où se trouve ma cible de professionnels : Facebook, Instagram et Linkedin. Mais c’est assez vaste ! Je suis même allée sur Pinterest ! A qui je parlais ? A tout le monde ! Quel message je transmettais ? Que j’étais experte dans mon domaine. Est-ce que je répondais à un problème dur de ma cible ? Je ne pense pas. Je répondais à plusieurs problèmes mais pas nécessairement à celui d’une cible en particulier.

La diffusion du message apporte la confusion dans l’esprit de vos prospects. Il est préférable de parler à une niche plutôt que d’être trop généraliste.

Je n’avais donc pas travaillé ma stratégie marketing et encore moins ma stratégie éditoriale. Ma stratégie éditoriale n’était pas construite autour de piliers et ma communication ne servait aucun objectif stratégique !

Pourquoi c’est difficile de se poser sur sa stratégie ?

Outre le temps qui manque à chaque entrepreneur pour porter toutes ses casquettes, il est très difficile de prendre du recul sur soi et sa propre stratégie marketing. C’est d’ailleurs l’une des raisons du succès de toutes les formations que vous pourrez trouver sur le sujet. Lorsqu’on se lance dans l’entreprenariat on est seul face à une multitude de formations différentes. Mais l’exercice n’est pas si facile et nécessite parfois un accompagnement. Il est indispensable de prendre le temps de le faire pour mesurer l’efficacité de vos efforts. Sans stratégie, pas d’objectifs et sans objectifs pas d’éléments de mesure. Alors comment savoir si ce que vous faites fonctionne ?

L’ironie de la situation ? 

J’accompagne des clients depuis le début de DigitalFeeling et ils obtiennent des résultats grâce à mes recommandations car je me pose à 100 % sur leur problématique et leur stratégie. 

Après 6 mois d’entreprenariat, j’ai réalisé que je ne m’étais pas appliquée de stratégie mais que je mettais en place des rustines, des tactiques. Je ne m’étais pas définit par écrit des objectifs SMART qui servent une stratégie. C’est du marketing de base mais sans lui, il n’y a pas de base solide. Aujourd’hui, je suis alignée avec ma stratégie marketing et de communication. Je suis en mesure de voir les efforts réalisés et leur efficacité. Il s’agit parfois de prendre le temps de bien faire les choses également pour soi.

Si vous vous reconnaissez dans cet article, je peux vous aider.  Si vous voulez connaître les secrets d’une bonne stratégie efficace, contactez-moi pour un call découverte .

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Coach & Formatrice en réseaux sociaux

4 commentaires sur « Comment une stratégie sur les réseaux sociaux peut être mauvaise et inefficace ? »

  1. Nadège Vialle – 92 – Fondatrice du cabinet Proximaction RH Coaching & Formation : confiance en soi, motivation, leadership, préparation mentale du dirigeant, coaching d'équipe
    Nadège Vialle dit :

    C’est l’histoire séculaire du coordonnier le plus mal chaussé : ) Et en même temps, il y a une courbe d’apprentissage quand on devient entrepreneure, des passages obligés, des clefs qui ne se délivrent qu’avec l’expérience. Belle prise de conscience en tous les bas. Bravo !

    1. Merci pour ton éclairage professionnel ! C’est vrai que de se faire accompagner par un coach lorsqu’on se lance peut faire gagner beaucoup de temps 🙂

Laissez-moi un commentaire