Challenge REFER sur Linkedin : A Faire ou à Fuir ?

Challenge REFER Linkedin A Faire ou à Fuir ?
Temps de lecture : 4 minutes

Le challenge REFER est né sur Linkedin et a envahi mon feed en l’espace d’un mois. Au début je me suis dit que c’était un effet de mode. Puis finalement cela a duré.En tant qu’experte en marketing digital, je me dois de tester tous les hacks que l’on propose en stratégie digitale. J’ai donc décidé de me lancer pour tester e challenge pour savoir si j’allais ensuite le recommander à mes clients.

Il est difficile pour moi de proposer des stratégies à mes clients si je n’ai pas testé l’efficacité de ce que je recommande. C’est parti, je vous parle du challenge REFER sur Linkedin.

Le challenge REFER c’est quoi ?

Si vous effectuez une recherche sur Google vous ne trouverez qu’une vidéo de Caroline Mignaux qui explique les règles de ce challenge qui se déroule uniquement sur Linkedin.

Ce challenge monté par Arnaud Gazet et Caroline Mignaux, vous accompagne dans le développement de votre réseau. Via une application vous vous connectez ou vous reconnecter à votre réseau Linkedin. Vous pouvez leur envoyer un message pour avoir des recommandations business. Le hic c’est que le message que vous envoyez n’est pas celui que reçoit votre réseau. C’est dommage car le message reçu est orienté commercial alors que j’avais personnalisé chaque message. Cela dit cela a été efficace et j’ai obtenu 2 recommandations intéressantes.

Ensuite, vous intégrez un groupe et l’accès à un espace Notion dans lequel vous avez du matériel pour poster. sur Linkedin pendant 30 jours. La promesse : booster son réseau en 30 jours.

Pourquoi je me suis lancée dans l’aventure ?

Je teste toutes les améliorations proposées pour booster la visibilité de mes clients. Cela passe souvent par des hacks qui peuvent pousser une stratégie plus loin.

C’est cette démarche qui m’a amené à tester :

  • Waalaxy pour développer mon réseau (retrouvez l’article détaillé sur le sujet ici),
  • COPY AI pour rédiger des posts avec l’AI. J’ai été assez déçue de la qualité du rendu. Cela dit, cet outil peut pousser des idées complémentaires à la vôtre. Donc l’utiliser en Brainstorm pour ouvrir un sujet : oui! L’utiliser pour rédiger des posts ou article : non !
  • Etre hôte une room Clubhouse avec Cédric PHOJO sur le thème du marketing digital.
  • Et maintenant le challenge REFER !

Comment se déroule le challenge REFER ?

Les ambassadeurs vous accueillent. Pour ma part, j’ai dû pas mal insister pour que l’on rentre en contact avec moi. Je m’attendais à plus de réactivité. Après coup, j’apprends que nous sommes 500. Cela explique les délais de prise de contact car les ambassadeurs sont peu nombreux.

Ensuite l’onboarding se fait lors d’une réunion ensemble. J’ai fait partie de la cohorte 1. C’était le début de l’histoire du challenge (nous sommes dans le 2ème mois). Je découvre des membres surmotivés venant de partout en France et en Afrique. Les ambassadeurs sont dans une envie de partage immense. Nous nous verrons toutes les semaines lors d’une visio pour faire le point sur nos évolutions dans le challenge.

Poster tous les jours pendant 30 jours

La partie impressionnante est celle où on se dit qu’il faudra poster tous les jours pendant 30 jours. Mais je découvre un planning avec 30 posts pré-écris. Je pourrais donc planifier mes posts ! Ouf !

L’idée est de booster l’engagement des posts par le fait de liker et commenter entre membres de la cohorte nos posts. Pour cela on se tague et on partage nos posts sur le groupe Whats’App dédié. Cela boostera ma visibilité et mon SSI. (Si vous vous demandez ce qu’est le SSI : mon article ici).

Je m’étais fixé un objectif de nouveaux abonnés qui n’a pas été atteint mais qui était peut-être ambitieux (200 abonnés en 4 semaines). Cela dit j’ai tout de même obtenu de super résultats en nombre d’impressions, augmentation du nombre d’abonnés à 180 et un SSI qui passe de 66 à 72 !

Mon retour d’expérience du challenge REFER

J’ai été intégrée dans une cohorte chaleureuse et pleine d’envie de partage. Nous sommes tous là pour travailler notre notoriété et notre visibilité. Le réseau est fort et réactif.

La première semaine c’est grisant, énergisant ! J’étais impatiente de lire mon feed et les posts de ma cohorte.

Puis la réalité m’a rattrapé.

Même si tous mes posts sont programmés, lire le post des membres de la team chaque jour, plusieurs fois par jour (nous ne postons pas tous sur le même ryhtme), ajouter un commentaire pertinent et assister aux masterclass n’est pas toujours compatible avec mon agenda et assez chronophage. Autre point chronophage, on ne peut pas tagguer les autres membres de la cohorte sur Linkedin en le programmant. il faut le faire manuellement !

J’ai pas mal de clients et des engagement en tant qu’intervenante dans lesquels je m’investis alors le temps devient une denrée rare pour bien faire les choses.

Je n’ai d’ailleurs plus rédigé de post quotidien après le challenge. J’ai eu besoin de faire une pause de Linkedin. Je n’ai quasiment pas posté le mois qui a suivi…

Ma recommandation

Je recommande ce challenge si vous vous lancez dans votre activité et que vous n’avez pas encore trop de clients. Vous allez vous faire connaître et booster votre visibilité.

Le challenge REFER est intéressant également si vous décidez de vous faire connaître dans une thématique précise. La méthode est structurée et pleine de bons conseils. Les ambassadeurs sont professionnels et ont à cœur de vous aider à avancer.

Ce challenge est 100% gratuit ! Ce serait dommage de ne pas le tester.

Les limites du challenge

Vous vous likez dans un cercle de personnes qui ne sont pas nécessairement votre cible. Vous créez donc une forte visibilité sur Linkedin mais celle-ci n’est pas réellement en corrélation avec votre cible marketing. Si vous cherchez des opportunités business, ce n’est pas la bonne méthode. Si votre activité tourne bien, c’est chronophage et le rythme est difficile à tenir !

Reste à voir si cette belle émulation perdure ou si elle retombe sans le soutien de la communauté REFER.

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Experte et Consultante en marketing digital

Laissez-moi un commentaire Annuler la réponse.