Cosmétiques Bio : le business des influenceurs digitaux

Cosmétiques bio

Les cosmétiques Bio ou écoresponsable sont devenus des incontournables pour toute personne s’intéressant à la composition des produits qu’ils utilisent. Mais aussi pour toute personne souhaitant avoir un impact positif sur l’écologie. Une émergence des marques « naturelles » arrive et gagne en visibilité. Ces marques émergent notamment grâce au marketing d’influence.

Dernièrement Respire, une marge Vegan, Écoresponsable et Made in France ; lancée par Justine Hutteau a été lancée avec une stratégie de communication impeccable basée sur le story telling, le crowdfunding et les réseaux sociaux. Cette marque est une réussite et elle se voit aujourd’hui distribuée chez Monoprix, Sephora et Décathlon, mais aussi dans d’autres boutiques Vegan à Paris.

Une success story qui m’a donné envie de creuser l’univers des cosmétiques naturels. On découvrira que la stratégie du marketing d’influence a son importance dans la réussite du lancement des produits. Alors si vous voulez vous lancez sur ce secteur, cet article est pour vous.

Pour commencer, c’est quoi l’univers des cosmétiques naturels ?

C’est un marché avec une très belle progression. La France est le second marché européen de la cosmétique bio, avec 450 millions d’euros et une progression de +7% en 2019.

C’est un secteur très dynamique grâce aux start-up et PME qui le composent. Ce qui est intéressant c’est que la moitié des entreprises sont des TPE générant un chiffre d’affaires de moins de 500 000 euros. Et pour la fabrication et la formulation, ces TPE travaillent elles-mêmes avec des sous-traitants qui développent leurs propres moyens de production.

L'univers des cosmétiques bio
DigitalFeeling
Les cosmétiques bio c’est quoi ?

Pourquoi ça fonctionne ?

Pour le côté rassurant des compositions naturelles, pour le côté écoresponsable de l’autre. Les personnes font de plus en plus attention à ce qu’elles mettent comme produit sur leur corps et à l’impact environnemental que peuvent avoir les marques.  On le voit notamment avec l’émergence d’application comme YUKA ou Quel Cosmetic (appartenant à 60 millions de consommateurs) qui donnent une note au produit en fonction de la composition de celui-ci, de la présence d’allergène ou de perturbateurs endocriniens. La cosmétique Bio attire car elle répond à ces interrogations. C’est encore un marché de niche mais qui touche de nouveaux consommateurs.

Ces produits attirent un nouveau public :

  • les jeunes, nouveaux consommateurs de plus en plus avertis ;
  • les futurs parents, portant plus d’attention aux produits pour leur futur bébé  ;
  • les parents portant attention aux produits pour leur enfant ;
  • les séniors de plus en plus séduits par les produits de bien-être…
  • et tous les individus qui souhaitent désormais consommer de manière plus responsable…

La cosmétique bio se développe et dessine les nouveaux comportements d’achat des français.

Les jeunes parents porte plus d’attention aux produits pour leur bébé
DigitalFeeling
Les jeunes parents porte plus d’attention aux produits pour leur bébé

Et le digital dans tout ça ?

Tous les jours je suis retargetée par de nouvelles marques de cosmétiques bio sur Instagram ou Facebook. Le digital et notamment les réseaux sociaux sont essentiels pour émerger face à la concurrence et avoir de la visibilité. Mais là où les réseaux sociaux prennent toute leur puissance, c’est en faisant un partenariat avec des influenceuses, c’est le marketing d’influence.

La dernière en date était avec Sissy Mua pour HelloBody. On parle ici d’une « célébrité » car elle est suivi par 1, 6 millions de fans. Mais il existe des stratégies de marketing d’influence avec des micro influenceuses qui possèdent 5 à 10 000 fans et qui sont le porte-parole de la marque qui les sponsorise. Cette stratégie est moins couteuse que de faire appel à une « star » des réseaux sociaux et permet d’avoir un plus fort engagement de ces micro-influenceuses.

Le digital dans le monde de la cosmétique bio
DigitalFeeling
Et le digital dans tout ça ?

Le Marketing d’influence c’est quoi ?

C’est le fait de faire appel à des personnes qui ont de l’influence donc une communauté sur le digital : réseaux sociaux ou blog pour faire la promotion de vos produits. Ce sera sous forme de témoignage d’utilisation des produits, de vidéo de routine beauté ou de retours d’expérience.

La difficulté est de trouver le(s) bon(s) influenceur(s) pour mettre en avant vos produits.

Il existe différentes tailles d’influenceurs en fonction de leur communauté :

  • Nano influenceurs : de 500 à 5000 abonnés
  • Micro influenceurs : de 5 à 30 000 abonnés
  • Macro influenceurs : de 30 à 500 000 abonnés
  • Célébrités : + 500 000 abonnés

Pour trouver la bonne influenceuse, il faut regarder ces informations :

  • Son taux d’engagement : (nombre de likes, de commentaires et de partages) 
  • Ses interactions avec les abonnés : (réponse aux questions, animation de la communauté en posant des questions …)
  • La qualité de son audience : genre, passions, âge (il faut surtout que son audience corresponde à votre cible.
  • Sa niche : chaque influenceur est spécialisé dans un secteur, ici ce serait donc beauté.

Mais aussi définir si cette personne partage les valeurs de votre marque.

Le marketing d'influence
DigitalFeeling
Le marketing d’influence

L’exemple de Respire

Si on reprend l’exemple de Respire, Justine Hutteau possédait déjà une petite communauté qui la suivait sur ses participations sportives. Ou quand la créatrice de l’entreprise est l’influenceuse de celle-ci.

L’histoire c’est celle de Justine à qui on découvre une tumeur bénigne qui pourrait être dû à l’utilisation de déodorant. Prise de conscience de l’intéressée, elle décide donc de créer un déodorant sain, naturel et efficace. Et c’est l’un de coups de génie du lancement de Respire. Le Storytelling est impeccable, mis en avant par Justine qui se filme pour raconter son histoire sur Linkedin et lancer sa campagne de crowdfunding. Et ce fut un succès avec 21 000 déodorants pré-commandés.

La communication est restée intensive auprès des participants et surtout de la communauté pour suivre l’aventure étape par étape. Un autre succès avec plus de 2 millions de vues sur les réseaux sociaux.  

 Et tout l’intérêt de l’influenceuse Justine est ici. Elle maintient sa communauté en haleine, leur donne de l’information et les fait participer à la construction de son produit. L’intérêt n’a cessé de croitre pour la marque et la communauté Instagram aussi où Respire comptabilisait l’année de son lancement 15 000 abonnés pour 110 000 aujourd’hui.

Et c’est cette communauté qui a participé au succès de Respire. D’abord en investissant sur la plateforme de crowdfunding puis en co-contruisant les produits. Certains d’entre eux ont rejoint le Respire Club qui les investit dans la composition des produits ou encore dans des ateliers.

Et si le talent de marketing de Justine est reconnu, le soutien de plusieurs personnalités et influenceurs comme Laure Manaudou (nageuse), Guillaume Gibault (fondateur Slip Français) et Pascal Martinot (athlète) ont aidé Respire à toucher plus de monde, être plus visible et donc booster leur business. Cela a également apporté de la crédibilité à la marque.

Les influenceurs peuvent booster votre business
DigitalFeeling
Les influenceurs peuvent booster votre business

Avec un bon produit, un bon story telling et l’aide d’influenceurs sur le digital, vous avez quelques cartes en main pour que votre marque de cosmétique bio ou écoresponsable émerge face à la concurrence.

Avec 7% de croissance en 2019, ce marché de niche reste intéressant et possède encore un beau potentiel de développement. L’éveil des consciences collectives sur la composition des produits ne fera que croître.

Vous avez besoin d’aide pour développer votre visibilité ? Lancez-vous !

Publié par Elodie Chenol

Elodie Chenol, Coach & Formatrice en réseaux sociaux

Un avis sur « Cosmétiques Bio : le business des influenceurs digitaux »

Laissez-moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :